A la découverte du 4e arrondissement

carte

Nous allons partir à la découverte du 4e arrondissement de la capitale sur la rive droite. C’est un quartier touristique qui inclue la moitié de l’île de la Cité (avec la cathédrale Notre-Dame  sans le palais de Justice qui est dans le 1er), toute l’île Saint-Louis et touche la Bastille… Allez on chausse ses baskets et on découvre un Paris Médiévale surtout …

 

Ndlr : il y a tant à voir dans le quartier que j’ai volontairement enlevé la partie Est du Marais, autour de Beaubourg et l’église Saint-Merri. Nous en reparlerons en détail lors de la visite dans le 3e… promis! 

1-On commence devant un monument connu du monde entier : Notre Dame de Paris, sa cathédrale… Vous pouvez y entrer mais avant faîtes une halte sur le point zéro sur le parvis…

C’est le point zéro des routes de France, le point kilométrique 0 des routes quittant la capitale, dont on se sert comme référence pour le calcul des distances avec les autres villes de France. Avant cette plaque posée en 1924, il y avait à cet emplacement une borne (1748) et avant une statue d’homme avec un serpent à côté de lui…

Faîtes aussi  le tour du parvis pour trouver les pavés où sont gravés les anciens noms des rues de Paris: rue de Venise, le Chaudron… des rues détruites par le baron Haussmann en 1865.

2- Direction le jardin de l’hôtel-Dieu, le plus ancien hôpital de la capitale fondé en 651… Vous pouvez admirer la statue du baron Dupuytren (1777-1835) qui orne la cour de l’Hôtel-Dieu. Cette œuvre d’art jusqu’en 2015 a été tour à tour grimée en Edward aux mains d’argent ou peinte en rouge, rose bonbon, à rayures ou bleu schtroumpf. Depuis 1984, deux fois par an, cette statue inspirait des fantaisies colorées aux étudiants en  médecine fêtant la fin de leur internat. Cette tradition potache s’est arrêté net : le tribunal de grande instance de Paris a condamné en mars 2015 l’Assistance publique-Hôpitaux de  Paris pour violation du droit moral.

Voir aussi ce lien: http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/03/31/la-statue-du-baron-dupuytren-n-accepte-plus-le-bleu-schtroumpf_4607029_1655012.html

Il reste alors à découvrir la cour de l’hôtel, ses arcades, ses autres statues…

3-Il faut reprendre la rue d’Arcole puis entrer dans un Paris Médiéval, de petites rues comme la rue de la Colombe, la rue Chanoinesse (au 26 si la porte est ouverte dans la cour on peut voir des dalles avec des inscriptions au sol , ce sont des anciennes pierres tombales de religieux) . On passe aussi près de l’école de la magistrature. Au 6 rue de la colombe on repère les traces de la premières enceinte gallo-romaine de Paris au niveau du trottoir.

Rue des Ursins on tombe sur une vraie-fausse maison d’aspect médiéval de l’architecte Fernand Pouillon, en fait une copie rénovée en 1958, qui a été habitée à l’Aga Khan. C’est l’une des rares maisons rescapées des travaux d’Haussmann qui, à l’exception de la place Dauphine et de quelques rues près de Notre-Dame, détruisit beaucoup de l’île de la Cité.

4- Au 9 quai des fleurs on retrouve la maison d’Héloïse et Abelard (http://www.histoire-amour.com/heloise-abelard.html) un couple qui s’est aimé au delà tout… Ils sont enterrés tous les deux au Père Lachaise.

5- Direction ensuite le square jean 23, créé à l’emplacement d’une partie des maisons du cloître Notre-Dame et de l’église Saint-Denis-du-Pas. Le square a en son centre la Fontaine de la Vierge, œuvre néo-gothique due à l’architecte Vigoureux et au sculpteur Merlieux. On peut aussi y voir une statue de Jean-Paul II. Tout près se trouve le mémorial de le Mémorial des Martyrs de la Déportation, un monument dédié au souvenir de l’ensemble des déportés de France entre 1941 et 1944.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

6-On passe le pont Saint-Louis pour arriver dans l’Ile Saint-Louis. Là vivent 2426 personnes et parmi lesquels Daniel Auteuil ou Djamel Debbouze. L’île Saint-Louis est à vocation exclusivement résidentielle et contient un certain nombre de très beaux hôtel particuliers en bord de Seine. Les époux Pompidou, Pierre et Marie Curie, Claude Mauriac , Georges Moustaki ont habité là (des plaques sur les maisons en attestent). On y trouve aussi  au 29/31 rue Saint-Louis en l’Ile le meilleur glacier de Paris, Bertillon…

Parmi les hôtels de l’île en bord de Seine, on peut citer l’hôtel Lambert est situé près de la pointe amont de l’île, le long du quai d’Anjou. A noter aussi le repère des crus de 1910 au pont de la Tournelle.

7- Passez le pont Sully et laissez sur votre droite le pavillon de l’arsenal http://www.pavillon-arsenal.com/ , la bibliothèque de l’Arsenal et la caserne des Célestins, située en bordure de le boulevard Henri IV, qui héberge notamment l’Etat-major de la Garde Républicaine qui s’entraine dans un manège couvert.

8– Découvrez les statues et décorations extravagantes de l’hôtel Fieubet ou hôtel Combourg ou encore hôtel Lavalette, qui se situe aux numéros 2 et 2 bis du quai des Célestins.

9- Se rendre ensuite rue Beautreillis où au 6 on découvre le vestige de l’hôtel Raoul, demeure d’un serrurier de l’Aveyron, et une horloge avec un dauphin puis au 17 se situe l’immeuble où le musicien Jim Morrison est mort en juillet 1971.

10- Après être passé devant un café rue de Birague qui propose des tirages de tarot gratuits, vous arrivez place des Vosges. Arrêtez-vous un instant devant la statue de Louis XIII, étrange avec son gros poteau coincé entre les pattes du cheval. Pour la petite histoire, la place royale, ainsi nommée en 1605, a été rebaptisée place des Vosges en 1800, pour récompenser le premier département français, les Vosges, à avoir payé ses impôts. Là on peut visiter la musée Victor-Hugo mais aussi l’hôtel de Sully, à l’angle sud ouest de la place, qui accueille le centre des monuments nationaux. Il est possible de découvrir la belle librairie du centre, accès sur le patrimoine.

11- Après un passage place du marché Sainte Catherine, une jolie placette, prendre la rue de Sévigné, retournez-vous pour admirer la façade de l’église Saint-Paul Saint-Louis. Prendre alors la rue des Francs-Bourgeois et découvrez la tour de guet quadrangulaire de l’hôtel de Lamoignon, la plus vieille du quartier, siège de la bibliothèque historique de la ville de Paris. Admirez le portail et la façade monumentale.

12-Rue Pavée faîtes un arrêt dans la belle librairie la mouette rieuse qui fait aussi café et point de restauration puis passez devant la boutique d’éclairs de Christophe Adam (bon appétit!!! ), pour arriver devant la synagogue construite et décorée par Hector Guimard, le célèbre architecte de l’art nouveau connu pour ses bouches de métro. C’est le seul édifice religieux de l’architecte mais il en impose avec ses 12 mètres de haut.

13- Prenez la rue Miron quand vous avez traversé la rue de Rivoli au niveau du métro Saint-Paul. Au 68 vous passerez devant l’hôtel de Beauvais, résidence de Cateau la Borgnesse qui a dépucelé Louis XIV et maison qui a accueilli Mozart en 1763, aujourd’hui cour administrative d’appel de Paris et au 82 devant l’hôtel Henault de Cantabre. Au 30 de la rue entrez dans l’épicerie Izraël, une vraie caverne d’Ali-Baba pour les papilles. Juste à côté se trouvait la maison de Marie Touchet, maitresse de Charles IX.

14 Reprendre la rue de Jouy et juste à côté rue Fourcy se trouve la maison de la photographie. Poursuivez la rue Charlemagne et à droite rue des jardins Saint-Paul vous verrez les restes de l’enceinte Philippe Auguste, autre vestige du Moyen-Age. 70 mètres de long et deux tours commencés en 1190…

15-Entrez ensuite dans le  village Saint-Paul un joli quartier avec des ruelles ombragées, des boutiques d’artisan, d’antiquités…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

16- Direction rue de l’Ave Maria pour se rendre à l’hôtel de Sens, appelé aussi bibliothèque Forney, avec son boulet dans le mur qui daterait de 1830. la maison elle serait de 14e…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

https://www.connaissancedesarts.com/design-et-decoration/paris-gratuit-charles-loupot-ou-lelegance-laffiche-1188968/

17- Prenez l’ancienne rue de la mortellerie (nom qui vient du mortier), alias rue de l’hôtel de ville. Passez devant la cité internationale des arts où Serge Gainsbourg enfant du quartier, qui a résidé pendant de nombreuses années. Au 56 se trouve la commanderie des Templiers. Vous arrivez alors au mémorial de la Shoah, un lieu de mémoire et de recueillement pour mieux connaître l’histoire du peuple juif (entrée gratuite).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

18- Rue des barres, prenez le passage du gantelet qui contourne l’église Saint-Gervais par la gauche et vous tomberez sur les vestiges bien cachées de l’hôtel de ville qui avait brulé pendant la Commune. Placez-vous au niveau de l’orme face à l’église. Cet arbre a servi de banc de justice au Moyen-Age. Sur les murs de l’église à l’angle de la rue Miron il fait lever les yeux pour voir la plaque où était affichée les lois édictées pendant la Révolution Française. Sur la place de l’église se trouve aussi la cantine des compagnons du devoir.

19-Direction la rue Vieille du temple avec au 15 la boutique des chaussettes Tabio où il est possible de faire broder son nom sur ses socquettes ! Au 31 on passe devant le café/librairie/bar à vin la belle Hortense puis au 47 devant l’hôtel Amelot et son impressionnante tête de méduse sur la porte d’entrée.

20- Un passage rue des rosiers s’impose avec, au  27, la boutique Sacha Finkelsztajn pour manger des strudel ou au 39 pour déguster des Falalels…

21- Allez rue Sainte Croix de Bretonne (avec un passage devant le café théâtre le point virgule) puis devant le centre d’études catalanes. Rue du Bourg Tibourg les fans de thé seront ravis avec un passage chez Mariage Frères (le petit musée au 1er étage vaut le détour)

22- N’ayez pas peur en prenant la rue des mauvais garçons vers l’hôtel de ville, orné de statues de savants.  Contournez cette mairie imposante en prenant le bord de Seine, histoire de voir d’en bas la statue d’Etienne Marcel à cheval…

23- Prenez la rue Victoria et découvrez la tour Saint-Jacques, reste de l’église Saint-Jacques. Nicolas Flamel le célèbre alchimiste qui habitait pas loin était si riche qu’il a financé seul la construction du portail de l’édifice.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A voir aussi dans le quartier:

côté artistique :

la maison des contes et histoires 7 rue Pecquay

le fameux café de la gare où commença Coluche et le splendid 41 rue du temple

côté petits creux

le restaurant rainettes spécialisé dans les batraciens 5 rue Caron

au 37 rue des rois de Sicile on trouve les meilleurs gâteaux portugeais les ??

côté musée

le musée de la magie rue Saint-Paul

la crypte devant la cathédrale Notre-Dame

côté achats:

le bazar de l’hôtel de ville BHV rue de Rivoli

la papeterie Papier Plus 9 rue du pont Louis Philippe

côté livres

la librairie la tour de Babel 10 rue du roi de Sicile spécialiste de la littérature italienne

les bouquinistes du bord de Seine

la librairie gay et généraliste  les mots à la bouche rue Sainte Croix de la Bretonnerie ouverte jusqu’à 23 heures en semaine, dimanche et jours fériés

et autres:

l’ancienne Sous-station électrique Bastille réalisée par l’architecte Paul Friesé, Boulevard Bourdon

 pour surfer encore et encore!!!!

http://paris1900.lartnouveau.com/paris_4e.htm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s