Crue centennale : Paris sous les eaux

8678937

A l’heure où Paris est encore menacé par la montée des eaux il faut faire un petit retour en arrière en 1910…

 

ouvent qualifiée de crue centennale,  cette montée des eaux dans la capitale est le plus important débordement connu de la Seine, après celui de 1658. Le zouave du pont de l’Alma, véritable mètre étalon de la montée des eaux, avait alors de l’eau jusqu’aux épaules. Le fleuve a atteint les 8.62 m le 28 janvier (8.81 m en 1658!).

Quelques anecdotes sur cette crue

La montée des eaux s’est faite en une dizaine de jours, et la décrue en 35 jours environ. Les députés, pour réamorcer la reprise du travail, se rendent à l’Assemblée nationale en barque.

14000 immeubles avaient été touchés, l’eau a recouvert 720 hectares. Le 22 janvier l’eau gagne le métro, la fosse aux ours du jardin des plantes. L’eau envahit le palais de justice et des scaphandriers doivent plonger pour récupérer les registres d’écrou!  Et pendant ce temps on continue de s’encanailler aux Folies-Bergères et au Luna Park de la porte maillot!

La décrue commencera le 28 janvier mais sera de courte durée avec une reprise en février. La Seine retrouvera son lit le 15 mars.

Le seul mort lors de ces crues est le caporal Eugène Tripier qui convoyait un télégraphiste quand il a été happé par une vague. Une girafe et deux antilopes du Jardin des plantes mourront noyées.

En 1658 il a fallu plus de 5 mois dans certains endroits de Paris pour que l’eau de la crue disparaisse !

Nota bene : cet article a été écrit avec l’aide du livre Paris Inondé de Philippe Mellot Editions EDL

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s