A la découverte … du 9 ème arrondissement

 12498581_10205493406920508_817282501_n

Le 9e arrondissement de Paris est un des vingt arrondissements parisiens situé sur la rive droite de la Seine. Avec une superficie de 217,5 hectares, il compte parmi les moins étendus mais l’offre culturelle y est très développée. Suivez le guide!

1- On commence notre balade en arrivant devant l’opéra Garnier, construit sous la règne de Napoléon III. Cet édifice en impose mais cache aussi ses secrets comme les quatre ruches installées sur le toit depuis 1982 : elles y ont été placées par un accessoiriste de l’Opéra, Jean Paucton, apiculteur à ses heures perdues. La production de miel était vendue dans les boutiques de l’Opéra. À son départ en 2013, les ruches ont été confiées à deux jeunes apiculteurs associés dans la société « Un apiculteur près de chez vous ».

photos paris

2- Le mythique Olympia, salle de spectacle bien connue de tous. Les Beatles, Bécaud, Piaf, Les Stones, Zazie, Brel, Sardou y ont chanté… Les lettres rouges attirent toujours autant !

722345579_orig

3- La place Edouard VII, du nom du fils de la reine Victoria Edouard VII (1841-1910) qui a été roi de Grande-Bretagne est un havre de paix pour piéton. On y trouve le théâtre Edouard VII.

theatre-edouard-vii-paris-1366910711.jpg

4 et 5- Après un passage près du magasin le printemps, on peut se recueillir dans un autre temple non dédié au commerce mais plus spirituelle, l’église Sainte-Trinité. Conçue pour être vue depuis l’Opéra, des laïcs peuvent venir prier devant les Saintes Reliques 24 heures sur 24 (par roulement bien sûr et sur inscription). Le 11 mars 1869, les obsèques du compositeur Hector Berlioz y ont été célébrées.

gggg

6-De la vigne en plein Paris? Eh oui c’est possible. Les pompiers de la caserne , située 22-28 rue Blanche, produisent du vin appelé « cuvée château blanche ». Depuis 1976 (ou 1979 selon les sources), les pompiers produisent un vin qu’ils ont eux-mêmes vendangés à partir de vignes qui datent des années 30. Le nectar produit est un vin d’ornement, qui ne se déguste pas. Tous les ans, les vendanges font l’objet d’une cérémonie qui se clôture par le foulage du raisin par le dernier militaire marié avec son épouse, en tenues traditionnelles. 30 à 50 bouteilles du nectar sont produites chaque année. Attention ce vin ne se boit pas.

vvvvv

7 et 8- Le groupe « les nabis« , courant artistique de la Belle-Epoque avait son QG au 28 rue J-B Pigalle. En compagnie de Bonnard et de Denis, Edouard Vuillard travailla dans un atelier que Lugné-Poe loue, rue Pigalle. Une plaque apposée sur un immeuble rappelle cet épisode. Autre artiste à avoir marquer le 9 ème arrondissement, Gustave Moreau. On peut découvrir sa maison transformée en musée à sa gloire. là se trouvent des milliers d’œuvres mais aussi un escalier à vis en fer forgé suspendu imposant.

9- Sur la place Saint-Georges, destinée à l’origine à faire boire les chevaux, on peut voir une fontaine qui avait été tarie en 1906 par la construction du métro, et remise en eau en 1995. Elle est surmontée depuis 1911 d’un buste du dessinateur Paul Gavarni. Sur le socle figure en relief une scène du Carnaval de Paris. Il s’agit du seul monument parisien évoquant directement cette animation. Au no 28 de la place se trouve l’ hôtel de la marquise de Païva, orné d’angelots, de lions, de statues de style gothique et renaissance.

gttttttt

10- Un peu de marche à pied et on se retrouve devant l’hôtel Drouot. Ici pas de chambres à louer mais des biens et des œuvres d’art à acheter aux enchères. On se trouve devant le principal hôtel des ventes de la capital. Avec ses 20 salles de vente aux enchères regroupées en deux lieux spécialisés, l’hôtel Drouot est une plaque tournante du marché de l’art français et international. Les ventes y ont lieu tous les jours (du lundi au samedi), principalement de 14 h  à 18 h.

cxcxc

11 et 12- Même par temps de pluie on peut se balader sans se mouiller à Paris dans les passages Verdeau et Jouffroy. Le passage Verdeau tient son nom de M. Verdeau, inventeur du système de location de linge aux hôtels et meublés. C’est l’un des passages les plus clairs, possédant une haute verrière en arête de poisson. On y trouve de nombreux antiquaires et le passage attire depuis de nombreux collectionneurs de livres ou cartes postales anciennes. Le passage Jouffroy est le premier passage parisien entièrement construit en métal et en verre. Seuls les éléments décoratifs sont en bois. Il s’agit également du premier passage chauffé par le sol.

3-27-14-jouffroy1.jpg

Au début des années 1880, Arthur Meyer s’associe au caricaturiste Alfred Grévin pour créer une galerie de personnages en cire sur un terrain adjacent au passage. Elle est inaugurée le 10 janvier 1882 et a pris depuis le nom de musée Grévin. La sortie du musée, ornée d’un décor composé de divers personnages, se situe dans le passage Jouffroy.

Voyager sans bouger et manger en même temps… C’est possible juste en face du musée Grévin au restaurant italien Victoria Station.  Vous êtes installés dans de petits wagons individuels Pulman des années 30 pour 1, 2, 4 et 6 personnes. Imaginez la caravane de James West !
Isolés sous une lumière feutrée, vous pouvez déguster des grillades, des escalopes milanaises et des pizzas au délicat parfum de charbon de bois ou des pizzas. Bon appétit!

Quelques petites choses à savoir sur le 9eme et étaler sa science !

-C’est dans la rue de Trévise que s’est déroulé le premier match de basket-ball en France en 1893.

-On peut voir une horloge qui indique l’heure sur 24 heures et non 12, comme d’habitude, située 17 rue du faubourg
poissonnière.xxx

-On trouve un des meilleurs vendeurs de sandwiches de la capitale 21 rue Henri Monnier chez Gustave. Petit estomac s’abstenir, les parts sont copieuses !

hhhhg.jpg

– On trouve dans ce quartier des musées un peu atypiques comme le musée du Hard Rock Café 14 boulevard Montmartre, le musée du parfum Fragonard rue Scribe, le musée de la vie romantique (voir aussi article sur l’exposition sur l’effroi), le musée de la Franc-Maçonnerie, la phonogalerie 10 rue Lallier. Ce dernier est un lieu de vente et d’exposition qui retrace l’histoire de l’enregistrement sonore. L’occasion de voir de plus près des phonographes et la fameuse « voix de son maître ».

G-74-2HPIM4639.jpg

 

 

 

 

 

 

– Un petit tour s’impose aussi aux Folies bergères rue Richer. Le théâtre des Folies Bergère est une célèbre salle de spectacles inaugurée le 2 mai 1869 et toujours en activité. De nos jours, elle présente des comédies musicales, des spectacles et des concerts de musiques actuelles.

Folies_Bergere_after_renovatation_of_facade_2013.jpg

-Le grande Synagogue de Paris se situe 44 rue de la Victoire.

syna-la-victoire-de-la-tribune-2009 (1).jpg

 

 

Une réflexion sur “A la découverte … du 9 ème arrondissement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s