Où dormir pas cher dans la capitale ?

On continue notre tour des astuces et bons plans parisiens …

Une fois manger il faut bien dormir et Paris est connu pour ses hôtels peu abordables pour des petites bourses.

Mais des nouveaux lieux sont apparus dans la capitale. Ils ne sont pas nombreux mais ils permettent de dormir à moindre coût.

– Le generator vous propose des chambres privées ou à partager ainsi que des chambres réservées uniquement aux filles (à partir de 25 euros la nuit) . C’est dans le quartier branché du 10ème arrondissement qu’un ancien immeuble de bureau a été transformé en un hotel urbain, chic et contemporain, avec vue sur le Sacré Coeur. 11 Place du Colonel Fabien, 10e , Tel 01 70 98 84 00

Les Piaules, une autre auberge de jeunesse « nouvelle génération », a ouvert ses portes dans l’Est parisien, à l’intersection du boulevard de Belleville et de la rue de la Fontaine-au-Roi (11e ). Elle propose 162 lits à partir de 30 €, répartis dans des chambres de 2 à 8 personnes. On y trouve notamment un bar au rez-de-chaussée, ainsi qu’une terrasse et même des chambres aménagées sur le toit, avec vue sur le Sacré-Coeur et la Tour Eiffel. 59, bd de Belleville, 11e arrdt. Tél : 01 43 55 09 97

 

Si vous avez d’autres bons plans pour dormir pas cher, n’hésitez pas à nous envoyer un message…

C’est gratuit toute l’année !

Ces musées parisiens sont gratuits toute l’année tous les jours: profitez-en! Attention il peut y avoir des conditions à respecter (horaires et jours de visites strictes…)

– le Musée Carnavalet-Histoire de Paris

– le Musée de la Vie Romantique

Afficher l'image d'origine

– le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Afficher l'image d'origine

– la maison de Balzac (gratuité des collections hors période d’exposition temporaire)

– le Musée Bourdelle (gratuité des collections seulement en partie en temps d’exposition)

– le Musée Cernuschi

-le Musée Cognacq-Jay (gratuité des collections seulement en partie en temps d’exposition)

Le Petit Palais

– La maison Victor Hugo

Afficher l'image d'origine

-Le Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget

– Le Musée national de la légion d’honneur et des ordres de chevalerie

– Le Musée librairie du Compagnonnage

 

 

– Le Musée Curie (Institut du radium)

Afficher l'image d'origine

– Le Musée du Parfum-Fragonard

– Le Théâtre musée des Capucines-Fragonard

-Le Musée de la Préfecture de Police

-Les Arènes de Lutèce

Afficher l'image d'origine

L’Atelier Brancusi – Musée national d’art moderne – Centre Pompidou

– Le Musée Zadkine (gratuité des collections hors période d’exposition temporaire)

– Le Mémorial de la Shoah

shoah

 

– Le Musée d’Ennery (entrée gratuite sur réservation le samedi)

Afficher l'image d'origine

Un carnaval en plein Paris le 7 février

Une envie de se costumer? pas de souci. Le Carnaval de Paris, c’est dimanche 7 février 2016. Cette année, le thème est le Monde fantastique aquatique.
Le départ a lieu à partir de 13 heures, place Gambetta, dans le 20e arrondissement de la capitale. Le départ de ce cortège est prévu vers 14 heures, 14 heures 30 pour un circuit passant par Belleville à la place de la République.

carnaval

Il passera Place Gambetta (Métro Gambetta) Paris 20ème vers 14h, Avenue Gambetta vers Ménilmontant, Boulevard de Ménilmontant (à droite), Boulevard de Belleville, A gauche : rue du Faubourg-du-Temple pour arriver place de la République vers 18h. La fête devrait se poursuivre jusqu’à 21h.

Un autre défilé est aussi prévu le dimanche 6 mars le cortège des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême, le Carnaval des femmes. Les femmes sont invitées à se costumer en reines et les hommes en femmes.

J’aime marcher dans Paris !

Marcher dans Paris et gratuitement en bonne compagnie ça vous dit?  La Panamée de Paris, club de randonnées gratuites, propose de découvrir Paris à pied d’un autre œil.

 

image

 

Un concept simple et encadré

Gratuites, ces randonnées citadines à thème, sont ouvertes à tous, petits et grands, jeunes et moins jeunes. Elles ont lieu tous les mois, le troisième jeudi de chaque mois, entre 19 heures et 22 heures et sur une distance de 7 km. Les départs et arrivées se font toujours près d’une station de métro.

Ces randonnées sont rigoureusement encadrées par les Randopanameurs, accompagnateurs du comité, formés à cet effet. Au cours de ces randonnées, les « conteurs » du Comité, narrent la grande et la petite histoire des lieux traversés et des monuments rencontrés.

 Voici les thèmes des prochaines balades:

Jeudi 16 novembre Boutiques de caractère
Jeudi 21 décembre Les candélabres dans Paris illuminé

Jeudi 18 janvier 2018 : Les Pionniers du Cinéma

Impression

Un grand prix de F1 en plein Paris ce samedi 20 mai

1494233737732

Paris va accueillir son second Grand Prix de Formule E – ou Formule 1 électrique – ce samedi 20 mai  2017. La course (une heure hors essais) aura lieu sur un circuit urbain en carré autour de l’hôtel des Invalides.

Le circuit mesurera près de 2 km et comptera une dizaine de virages, autour de l’Hôtel des Invalides, la Tombe de Napoléon et le Musée de l’Armée.

Programme :
8h15 : essais libres 1
10h30 : essais libres 2
12h : essais qualificatifs groupe 1
12h10 : essais qualificatifs groupe 2
12h20 : essais qualificatifs groupe 3
12h30 : essais qualificatifs groupe 4
12h45 : Super Pole
13h15 : Trophée de la Mobilité Electrique des Parisiens
16h : Course
17h05 : Podium

L’Allianz eVillage est en libre accès gratuitement le vendredi après-midi et le samedi.

 

L’événement verra s’affronter une dizaine de  véhicules autour des Invalides. L’allée des stands – où les pilotes changeront de voiture à mi-course, comme le veut le règlement – se situera quant à elle sur l’esplanade des Invalides.

formule_e_f1_electrique_paris_invalides

Ces voitures, capables d’abattre le 0 à 100 km/h en 3 secondes, pourront atteindre une vitesse maximale estimée à 200 km/h.  Le  bruit est limité à moins de 80 décibels (dB), contre près de 150 dB en F1 classique.

Les fans pourront voir dans les voitures les pilotes français Jean-Eric Vergne, Nicolas Prost…

L’Allianz eVillage est en libre accès gratuitement le vendredi après-midi et le samedi.

http://info.fiaformulae.com/paris-eprix-fr

 

 

Bonne année du singe !

Afficher l'image d'origine

Le Nouvel an chinois ou vietnamien (fête du Têt) 2016 tombe le 8 février. L’occasion de nombreuses festivités à Paris. Alors à vos agendas !

-Un défilé du nouvel an aura lieu le samedi 13 février et partira de la Place de la République. Du grand spectacle en perspective avec des dragons, des tigres , de la musique…

Afficher l'image d'origine

-Dans le 3e arrondissement des festivités ont lieu du 5 au 13 février :  exposition, ateliers, conférence, musique et danse, sans oublier le traditionnel défilé à ne pas manquer qui aura lieu le 13 février.

-Dans le 13e arrondissement, quartier chinois de la capitale  le  défilé du Nouvel An chinois, est prévu dimanche 14 février 2016.

Afficher l'image d'origine

– Dans le 11e les festivités auront lieu le mercredi 18 février. Sur le Parvis de la Mairie du 11e, venez découvrir les danses du dragon et du lion au son des tambours traditionnels.

Afficher l'image d'origine

-Pour fêter le nouvel an vietnamien qui célèbre aussi l’année du Singe, allez au Pavillon Baltard, samedi 13 février . Sur le thème du « Printemps sur les hauts plateaux », ce rendez-vous promet aux visiteurs des expositions, spectacles, buffet, jeux et bal dansant…

-Le jardin d’acclimatation (voir aussi article sur le blog) se met à l’heure de la fête et organise un carnaval le mercredi  10 février 2016.  Il ne sera pas aux couleurs de la Chine mais de celles des Animaux. L’entrée au parc est gratuite pour les personnes déguisées.

Le jardin d’acclimation gratuit tous les vendredis !

Les portes du  Jardin d’Acclimatation s’ouvrent gratuitement tous les vendredis du mois de janvier pour la 7e année consécutive. A cette occasion, Petit train, Rivière Enchantée et le manège Papillons d’Alice… sont en accès libre et gratuit !

 

 images1H6CAKSIimages

 

 

 

 

 

Pour souhaiter la bonne année à ses visiteurs et les remercier de leur fidélité, le  jardin d’acclimatation réitère ses entrées gratuites pour les vendredis du mois de janvier. Ainsi, parents, enfants et promeneurs pourront accéder gratuitement au plus ancien parc de loisirs de France les 15, 22 et 29 janvier 2016.

carte-interactive

Et pour faire de ces 4 jours, des journées d’exception, sachez que le Petit Train, la Rivière Enchantée et le manège des Papillons d’Alice sont en accès libre à volonté ! De quoi ravir nos chers gamins.

sans-titre1

Un beau début 2016 qui laissera ensuite place, tout au long de l’année, à de nombreuses activités gratuites comme : squares pour les tout-petits avec balançoires, tyroliennes, pont aux singes pour les enfants, transats pour leurs parents, parcours des aventures forestières, miroirs déformants, petite ferme et grande volière, spectacles de Guignol, cabanes en bois et tourniquets, parade en fanfare, plages et jeux d’eau en été, espace de promenade boisée, de jeux et de pique-nique qui sera ouvert au public au printemps… Même le Wi-Fi est désormais gratuit dans tout le Jardin  !

23

Bref profitez-en et partagez ce bon plan !

Infos pratiques :
Site officiel : Les vendredis gratuits au Jardin d’Acclimatation
Les 15, 22 et 29 janvier 2016
Ouvert de 10h00 à 18h00
Entrée libre
En savoir plus

Le canal Saint-Martin: toute une histoire!

Le canal Saint-Martin est au cœur de l’actualité du moment. Il est depuis le 4 janvier dernier vidé pour être nettoyé. Un spectacle impressionnant à voir sur place mais qui permet aussi de rappeler un peu l’histoire particulière de cette voie d’eau de 4,55 km de long situé essentiellement dans les 10 et 11e .

Le canal relie le bassin de la Villette — et au-delà le canal de l’Ourcq — au port de l’Arsenal   (le port de plaisance de Paris) qui communique avec la Seine. C’est un canal de petit gabarit destiné, à l’origine, à l’ adduction d’eau potable dans la capitale. Commencé en 1822 et inauguré en 1825, il compte pas moins de neuf  écluses et deux ponts tournants pour une dénivellation totale de 25 m. A certains endroits il est couvert. C’est un lieu touristique : de nombreux bateaux promenade naviguent dessous.

surf4peace-canal-st-martin

Le canal connaît son apogée du 19e jusqu’au au milieu du 20e : le canal Saint-Martin apporte l’eau potable à la ville, mais aussi des marchandises. La concurrence des autres modes de transport met à mal le transport fluvial dès les années 1960, causant une chute du trafic sur les canaux parisiens. Le canal a failli disparaître dans les années 70 car le Conseil de Paris  a voulu adopter un projet d’autoroute urbaine à quatre voies qui devait emprunter son tracé. Ce projet a été vite abandonné.

Aujourd’hui le canal est bordé de maisons où les prix de l’immobilier ont flambé. Le quartier, jadis populaire, a vu s’implanter des boutiques de luxe. A côté de cela, le bord du canal est depuis 2006 le lieu d’installation de nombreux réfugiés  et sans-papiers arrivés en France.

Afficher l'image d'origine

Berges fermées

Dans le cadre de l’opération « Paris respire » organisée par la mairie de Paris, les berges sont fermées à la circulation tous les dimanches et jours fériés de 10 h à 20 h du premier dimanche du mois d’avril au dernier dimanche du mois de septembre (heure d’été) et de 10 h à 18 h du 1er dimanche du mois d’octobre au dernier dimanche du mois de mars (heure d’hiver).

5131097_journeesansvoitures

Nettoyage d’hiver

Le canal Saint-Martin est vidé en moyenne tous les 10/15 ans. Lors de l’hiver 2001-2002, les travaux ont permis de collecter et traiter 40 tonnes de déchets . Entre le 4 janvier et le début du mois d’avril 2016, des travaux d’entretien et d’amélioration du canal et de ses écluses se dérouleront.

vide 2

vide

Un lieu qui inspire

L’occasion de découvrir ou redécouvrir ce lieu qui a aussi inspiré les artistes, les cinéastes…

Outre le peintre Alfred Sisley qui l’a immortalisé dans une toile visible au musée d’Orsay…

sisley

d’autres comme le groupe les Fatals Picard l’ont cité à deux reprises (dans la chanson « Amélie Poulain » ou dans celle intitulée « Canal Saint-Martin » dans leur album «le sens de la gravité  », sorti en mars en 2009).

Côté écran noir des scènes du clan des Siciliens  y ont été tournées.

La réplique célèbre « Atmosphère ! Atmosphère! Est ce que j’ai une gueule d’atmosphère? » d’Arletty a été prononcée ici.

 

C’est là aussi qu’Amélie Poulain (film de 2001) jette des cailloux pour faire des ricochets.

Le passage Soufflot (lieu imaginaire) menant au commissariat de la série télévisée PJ Saint Martin est situé en contrebas de l’écluse des Récollets, rue Bichat.

Bonne balade à vous ! Et n’hésitez pas à commenter cette publication..

 

Paris coquin : laissez-vous guider !

Attention article interdit aux moins de 18 ans ! Car nous allons nous encanailler un peu dans un Paris polisson. Petit panorama non exhaustif des lieux un peu coquins de la capitale !

– Il existait un seul cinéma porno à Paris. Le Beverley est au 14 Rue de la Ville Neuve  dans le 12e arrondissement. ici on y diffusait que des  « chefs-d’œuvre » pour les initiés et nostalgiques des années 80. Maurice, le patron du Beverley, a fait découvrir plusieurs pépites telles « L’arrière-train sifflera trois fois » de Jean-Marie Pallardy (1975), « 20 000 vieux sous mémère » de Gilbert Roussel (1985), « Code Rectum » de Yann Caramela ou le cultissime « Emmanuelle ». Le parti pris du cinéma était de diffuser uniquement des films en 35 mm de l’âge d’or du film érotique, c’est-à-dire des années 70, 80 et 90. la dernière séance a eu lieu le 23 février 2019.

-Une maison close avec des poupées en silicone vient d’ouvrir dans le 14e. Xdolls est le premier établissement français de location de poupées sexuelles, qui a ouvert le 1er février 2018… L’adresse reste secrète.
3

-Un arrêt dans le passage du désir (10e) s’impose, il est situé dans le 10e arrondissement . Il est situé entre le 84 et 89 rue du Faubourg-Saint-Denis. Détour obligé aussi devant la porte d’entrée de la rue Saint-Denis. Cette entrée royale du XVIIe siècle et première rue pavée de Paris a vu passer nombre de cortèges de voyageurs venus dans la capitale par les voitures à chevaux de la poste. Ces voyageurs fatigués trouvaient du réconfort chez les demoiselles de rue, encore présentes aujourd’hui dans la rue. A voir aussi la porte art nouveau du 29 avenue Rapp (7e) tout en symbole…

1av_rapp1

– A découvrir aussi les cariatides dénudées boulevard de Rochechouard ou sur la Place Saint-Georges, là où la Marquise de Païva habitait un magnifique hôtel particulier. Courtisane très réputée, on disait même que la « paie y va » ! (cf aussi notre parcours dans le 9 arrondissement)

Afficher l'image d'origine

-Un passage au musée de l’érotisme s’imposait. Le musée de l’érotisme de Paris était un lieu insolite et unique dédié à l’art érotique sous toutes ses formes. En plein cœur de Pigalle, il regroupait sept étages, où l’on y trouvait de l’art populaire de toutes les époques et de tous pays, de l’art sacré se focalisant sur la sexualité, la fécondité et la fertilité, de l’art contemporain (photographies, dessins, peintures…) ainsi qu’une partie consacrée aux maisons closes (de la fin du XIX°siècle à l’année 1946). Ce musée abritait également et régulièrement des expositions temporaires d’artistes internationaux. Il était situé 72 boulevard de Clichy 18 e. Il a fermé en novembre 2016.

Afficher l'image d'origine

– Vous pouvez aussi découvrir dans le 2e arrondissement la galerie érotique Au bonheur du Jour Au menu photographies, esquisses, peintures, objets et livres anciens… Un délicieux moment culturel à partager !

Afficher l'image d'origine

– Pour compléter on peut se rendre à la librairie érotique la Musardine dans le 11e 122 Rue du Chemin Vert. Créée en 1995, la librairie est installée à quelques pas de la Bastille. Elle occupe 50 m2 et accueille des livres traitant exclusivement, de près ou de loin, de l’érotisme : littérature, essais, poésie, bande dessinée, beaux livres… Une bonne part des titres proviennent de la maison d’édition dirigée par Claude Bard, propriétaire de la librairie.

Afficher l'image d'origine

Il existe aussi une autre librairie érotique dans le 11e les larmes d’éros 58 rue Amelot.

-Au milieu du XXe siècle, le One Two Two (122 Rue de Provence) ou le Chabenais (12 Rue de Chabenais) étaient considérées comme les maisons closes les plus luxueuses de Paris. Les maisons closes ont fermé en 1946 suite à leur interdiction (loi Marthe Richard). Certaines se sont transformés comme la maison Souquet.  Entre 1905 et 1907 cette demeure cachée derrière cette belle façade XIXe, une maison des plaisirs de la Belle Époque. Devenue hôtel elle ne renie pas son passé. Les nouveaux propriétaires ont décidé donner un décor unique à chaque chambre et de les nommer du nom des courtisanes les plus célèbres: Liane de Pougy, la Belle Otéro, la Païva ou encore la Castiglione. Attention cela se paie : à partir de 450€ la double, 750€ la junior suite.

Afficher l'image d'origine

-Maintenant plus sage, le jardin des tuileries (1e arrdt) s’appelait en 1640 le « rendez-vous du beau monde et des galanteries ». A la nuit tombée, les allées isolées et les bosquets étaient le cadre d’une intense «activité». Autre jardin lui aussi très fréquenté: celui du Luxembourg (6e arrdt) : On y trouve des statues de faune, la fontaine de Médicis où un dieu jaloux épie des amants alanguis.

Afficher l'image d'origine

– Le Restaurant Lapérouse (51, quai des Grands-Augustins, 6e) a la particularité d’abriter depuis le 18e siècle, encore aujourd’hui, de fameux salons particuliers pourvus de confortables banquettes de velours rouge… pour s’ébattre en toute discrétion !

Afficher l'image d'origine

-Pour s’aimer on peut aussi aller à l’hôtel… Le Seven hôtel propose une suite appelée « lovez-vous » et des chambres à thèmes très stylisées. Même chose à l’hôtel Amour et Grand Amour dans le 9e et 10e arrondissement. Au love hôtel 88 rue St Denis on peut louer des chambres à thème à l’heure (25 euros de l’heure). Ce concept vient du Japon où il fait fureur (on y compte 7200 hôtels de ce type). Et le nom des chambres donnent le ton ou des idées : la gondole vénitienne, la suite infernale, le palais oriental, Bolliwood Kamasutra…

Afficher l'image d'origine

-Il est aussi possible à Paris de faire venir chez soi un chef de grande qualité (homme ou femme) qui prépare de petits plats succulents, le tout nu sous un tablier. Une façon de pimenter vos prochains enterrements de vie de jeune fille / de garçon.

– Et voici un boulanger qui assume ! La Boulangerie Legay Choc  en plein dans le quartier gay de Paris propose depuis 2001 des « baguettes magique » : des pains en forme de sexe masculin ! Depuis la gamme s’est étendue et les produits coquins se déclinent en pains, en chocolats, en viennoiseries, en biscuits, en meringues, en tartes et même en galettes des rois et en fèves !

p6280146.jpg

Petit clin d’œil au journal Le Parisien qui a fait publier un article sur cette fameuse boulangerie dernièrement:  http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75004/paris-de-droles-de-galettes-de-rois-dans-le-marais-05-01-2016-5423499.php#xtor=AD-1481423552&xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F

-Ah Paris ne serait pas Paris sans ses cabarets et ses jolies danseuses : Crazy horse, Moulin Rouge et Lido. D’autres endroits peuvent aussi faire danser: Mata Hari, la fameuse prostituée devenue espionne, a fait une danse dans la magnifique bibliothèque du Musée Guimet.

Afficher l'image d'origine

-Dans les cimetières aussi on s’encanaille: La tombe de Victor Noir ( 92e division) au Père Lachaise posséderait des vertus aphrodisiaques : les passants (et surtout les passantes…) caressent l’entre-jambe de la statue de ce journaliste par superstition. Nul ne sait si cela fonctionne…

Afficher l'image d'origine

-Et si cela ne suffit pas mesdames vous pouvez prendre quelques cours de pole dance dans le prestigieux cabaret du Pink Paradise. Il y est délivré des leçons au sein de la Pink School pour devenir une vraie pro de la barre verticale.

3E3P9369 copie

-Une fois votre flamme déclarée, vous pourrez aussi aller découvrir le mur des « Je t’aime » et de « la non demande en mariage » au square Jehan Rictus (18e, entrée place des abbesses). On peut y voir 311 fois façons de dire « je t’aime » en 280 langues. Histoire de ne pas rester sans mots…

Voir aussi : http://www.mylittleparis.com/insolite/chambres-hot

nouveautés 2018: un escape érotique a été créé en fin d’année 2018 sur le thème de 50 nuances de Grey… On peut jouer dans le 11e et venir même en groupe (pas plus de 6!)

https://www.sortiraparis.com/arts-culture/balades/articles/163733-69-nuances-de-grey-un-escape-game-erotique-a-paris

http://destinationdanger.fr/missions

Actualités : (juillet 2018)

L’équipe de Wyylde, réseau social libertin a publié son classement pointu pour dénicher les meilleurs clubs libertins lors des Wyylde Awwards,

et à Paris les gagnants sont:

Taken-club : 8 Rue le Regrattier, 75004 Paris

Moon City : 34 Boulevard de Clichy, 75018 Paris

A la découverte … du 9 ème arrondissement

 12498581_10205493406920508_817282501_n

Le 9e arrondissement de Paris est un des vingt arrondissements parisiens situé sur la rive droite de la Seine. Avec une superficie de 217,5 hectares, il compte parmi les moins étendus mais l’offre culturelle y est très développée. Suivez le guide!

1- On commence notre balade en arrivant devant l’opéra Garnier, construit sous la règne de Napoléon III. Cet édifice en impose mais cache aussi ses secrets comme les quatre ruches installées sur le toit depuis 1982 : elles y ont été placées par un accessoiriste de l’Opéra, Jean Paucton, apiculteur à ses heures perdues. La production de miel était vendue dans les boutiques de l’Opéra. À son départ en 2013, les ruches ont été confiées à deux jeunes apiculteurs associés dans la société « Un apiculteur près de chez vous ».

photos paris

2- Le mythique Olympia, salle de spectacle bien connue de tous. Les Beatles, Bécaud, Piaf, Les Stones, Zazie, Brel, Sardou y ont chanté… Les lettres rouges attirent toujours autant !

722345579_orig

3- La place Edouard VII, du nom du fils de la reine Victoria Edouard VII (1841-1910) qui a été roi de Grande-Bretagne est un havre de paix pour piéton. On y trouve le théâtre Edouard VII.

theatre-edouard-vii-paris-1366910711.jpg

4 et 5- Après un passage près du magasin le printemps, on peut se recueillir dans un autre temple non dédié au commerce mais plus spirituelle, l’église Sainte-Trinité. Conçue pour être vue depuis l’Opéra, des laïcs peuvent venir prier devant les Saintes Reliques 24 heures sur 24 (par roulement bien sûr et sur inscription). Le 11 mars 1869, les obsèques du compositeur Hector Berlioz y ont été célébrées.

gggg

6-De la vigne en plein Paris? Eh oui c’est possible. Les pompiers de la caserne , située 22-28 rue Blanche, produisent du vin appelé « cuvée château blanche ». Depuis 1976 (ou 1979 selon les sources), les pompiers produisent un vin qu’ils ont eux-mêmes vendangés à partir de vignes qui datent des années 30. Le nectar produit est un vin d’ornement, qui ne se déguste pas. Tous les ans, les vendanges font l’objet d’une cérémonie qui se clôture par le foulage du raisin par le dernier militaire marié avec son épouse, en tenues traditionnelles. 30 à 50 bouteilles du nectar sont produites chaque année. Attention ce vin ne se boit pas.

vvvvv

7 et 8- Le groupe « les nabis« , courant artistique de la Belle-Epoque avait son QG au 28 rue J-B Pigalle. En compagnie de Bonnard et de Denis, Edouard Vuillard travailla dans un atelier que Lugné-Poe loue, rue Pigalle. Une plaque apposée sur un immeuble rappelle cet épisode. Autre artiste à avoir marquer le 9 ème arrondissement, Gustave Moreau. On peut découvrir sa maison transformée en musée à sa gloire. là se trouvent des milliers d’œuvres mais aussi un escalier à vis en fer forgé suspendu imposant.

9- Sur la place Saint-Georges, destinée à l’origine à faire boire les chevaux, on peut voir une fontaine qui avait été tarie en 1906 par la construction du métro, et remise en eau en 1995. Elle est surmontée depuis 1911 d’un buste du dessinateur Paul Gavarni. Sur le socle figure en relief une scène du Carnaval de Paris. Il s’agit du seul monument parisien évoquant directement cette animation. Au no 28 de la place se trouve l’ hôtel de la marquise de Païva, orné d’angelots, de lions, de statues de style gothique et renaissance.

gttttttt

10- Un peu de marche à pied et on se retrouve devant l’hôtel Drouot. Ici pas de chambres à louer mais des biens et des œuvres d’art à acheter aux enchères. On se trouve devant le principal hôtel des ventes de la capital. Avec ses 20 salles de vente aux enchères regroupées en deux lieux spécialisés, l’hôtel Drouot est une plaque tournante du marché de l’art français et international. Les ventes y ont lieu tous les jours (du lundi au samedi), principalement de 14 h  à 18 h.

cxcxc

11 et 12- Même par temps de pluie on peut se balader sans se mouiller à Paris dans les passages Verdeau et Jouffroy. Le passage Verdeau tient son nom de M. Verdeau, inventeur du système de location de linge aux hôtels et meublés. C’est l’un des passages les plus clairs, possédant une haute verrière en arête de poisson. On y trouve de nombreux antiquaires et le passage attire depuis de nombreux collectionneurs de livres ou cartes postales anciennes. Le passage Jouffroy est le premier passage parisien entièrement construit en métal et en verre. Seuls les éléments décoratifs sont en bois. Il s’agit également du premier passage chauffé par le sol.

3-27-14-jouffroy1.jpg

Au début des années 1880, Arthur Meyer s’associe au caricaturiste Alfred Grévin pour créer une galerie de personnages en cire sur un terrain adjacent au passage. Elle est inaugurée le 10 janvier 1882 et a pris depuis le nom de musée Grévin. La sortie du musée, ornée d’un décor composé de divers personnages, se situe dans le passage Jouffroy.

Voyager sans bouger et manger en même temps… C’est possible juste en face du musée Grévin au restaurant italien Victoria Station.  Vous êtes installés dans de petits wagons individuels Pulman des années 30 pour 1, 2, 4 et 6 personnes. Imaginez la caravane de James West !
Isolés sous une lumière feutrée, vous pouvez déguster des grillades, des escalopes milanaises et des pizzas au délicat parfum de charbon de bois ou des pizzas. Bon appétit!

Quelques petites choses à savoir sur le 9eme et étaler sa science !

-C’est dans la rue de Trévise que s’est déroulé le premier match de basket-ball en France en 1893.

-On peut voir une horloge qui indique l’heure sur 24 heures et non 12, comme d’habitude, située 17 rue du faubourg
poissonnière.xxx

-On trouve un des meilleurs vendeurs de sandwiches de la capitale 21 rue Henri Monnier chez Gustave. Petit estomac s’abstenir, les parts sont copieuses !

hhhhg.jpg

– On trouve dans ce quartier des musées un peu atypiques comme le musée du Hard Rock Café 14 boulevard Montmartre, le musée du parfum Fragonard rue Scribe, le musée de la vie romantique (voir aussi article sur l’exposition sur l’effroi), le musée de la Franc-Maçonnerie, la phonogalerie 10 rue Lallier. Ce dernier est un lieu de vente et d’exposition qui retrace l’histoire de l’enregistrement sonore. L’occasion de voir de plus près des phonographes et la fameuse « voix de son maître ».

G-74-2HPIM4639.jpg

 

 

 

 

 

 

– Un petit tour s’impose aussi aux Folies bergères rue Richer. Le théâtre des Folies Bergère est une célèbre salle de spectacles inaugurée le 2 mai 1869 et toujours en activité. De nos jours, elle présente des comédies musicales, des spectacles et des concerts de musiques actuelles.

Folies_Bergere_after_renovatation_of_facade_2013.jpg

-Le grande Synagogue de Paris se situe 44 rue de la Victoire.

syna-la-victoire-de-la-tribune-2009 (1).jpg